La petite balle.

766396.jpg La petite balle.

Elle était transparente, et à l’intérieur de toutes les couleurs, elle était à une petite fille, qui s’appelait Malie, elle jouait très souvent avec cette balle, la balle rebondissait, elle roulait, cette petite balle était super.

Mais il arrivait que Malie ne retrouve pas sa balle par moment, en la cherchant dans sa chambre, parce que Malie ne rangeait pas sa chambre.chambrerangee2.jpg

Mais quand sa maman lui lui disait, je vais t’aider à ranger ta chambre, on va la ranger toutes les deux,et faire la poussière aussi,et on va bien l’arranger.                                                  

Mais Malie ne participait pas beaucoup, et pourtant si elle voulait retrouver sa balle, chaque fois qu’elle voulait joué avec sa balle, elle la retrouverait, plus facilement, dans une chambre en ordre.

Sa maman avait beau lui dire, il faut mettre chaque chose à sa place, et chaque place à sa chose, il fallait voir toute la patience que sa maman avait pour sa fille, en lui montrant comment on fait  pour nettoyer sa chambre, et la ranger, au  début Malie, commencer à participer, mais quand elle voyait qu’il avait trop de travail, elle se sentait dépassé par les évènements, très vite.

Alors sa maman finissait le travail, chaque fois que sa chambre finissait propre, nettoyait, et ranger, elle   expliquait à sa fille Malie, où se trouvait les funnybunny.jpgchoses, et qu’elle devrait se lancer petit à petit pour ranger, et nettoyer sa chambre.

En grandissant Malie, avait fait l’erreur de compter trop sur sa maman, mais sans penser à mal, c’est pas volontaire de la part de la petite fille, , et à chaque fois qu’elle avait un soucis, ou qu’elle se sentait dépassée par les évènements, par trop de travail, ou tout dépendait se que c’était, elle comptait sur sa maman.

En devenant une jeune fille, la maman de Malie compris qu’elle ne lui avait pas rendu service, c’est un fait,mais elle lui avait simplement appris les choses du mieux qu’elle le pouvait, c’est vrai que ça l’avait rendu très triste, tout le monde le disait à la maman de Malie, mais ce n’était que des reproches, pourtant elle n’avait pas fait de mal à quelqu’un en particulier, elle aidait sa fille Malie, à grandir doucement, à être responsable en commençant par ranger sa chambre, et elle avait même aider à prendre des décisions, et aussi à faire des choix.

Mais ça avait chagriné la maman de Malie, et tout avait commençé avec une balle rebondissante, quand Malie était toute petite fille, mais Malie tenait braucoup à sa balle.

Une maman qui était compréhensive, douce, et qui aimait beaucoup sa fille Malie, une maman qui avait la patience de bien expliquer à sa fille se qui lui paraissait important de faire, mais la vie lui avait été un peu dur, dirant quelques temps,la jeune Malie, avait dit de vilaines choses à sa maman, et elle c’est pourtant retrouvait quelques fois au pied du mur, et la maman de Malie lui répondait qu’elle l’aiderait au mieux qu’elle le peu, sans lui faire spécialement les choses, en lui montrant comment faire les choses, mais beaucoup de gens ont reprocher à la maman de Malie, qu’elle ne lui rendait pas service à tout lui faire, qu’elle soit près de sa mère ou bien loin de sa mère.

La maman de Malie était en colère avec le temps, elle qui était compréhensive, douce, et qui était proche de sa fille Malie, elle avait changé, elle a retrouvé la balle de Malie ,elle lui a mis dans une boîte à chaussures, et elle ne lui a rendu  que plus tard, quand Malie auvait, elle aussi compris qu’on ne fais pas de mal, avec des mots, à sa maman, quand aux autres, la maman de Malie,  a pris la ferme décision, d’avoir tôt ou tard une conversation très sérieuse,avec les gens qui ne voyaient pas les mêmes choses qu’elle, et qui ont imposé leurs façons de voir les choses, aussi durement.boitechaussurevintage.jpg

Parce qu’un jouet peut avoir une multitude de souvenirs,  et pour cette maman, ce qu’elle a partagé avec sa fille Malie, ce sont les plus beaux moments  et merveilleux instants de leur vie, parce qu’il y avait aussi une complicité, entre mère et sa fille, des moments de rires, et des moments de tendresse, et quand Malie était une enfant, elle était heureuse avec sa mère, même si sa mère ne lui rendait pas service, en lui faisant les choses à sa place, comme l’inssinuaient les gens, elle aurait dut aller jusqu’à punir sa fille Malie, et la  gronder plus souvent, au lieu de la laisser faire tout ce qu’elle veut, et de lui laisser tout passer. Mais la maman de Malie ne voyait pas les mêmes choses, tout simplement parce que sa fille n’avait pas du tout un  mauvais fond,  c’était une enfant si gentille, qui partageait beaucoup de choses avec sa maman, et qui en plus aimait aller à l’école, et qui avait d’excellents résultats scolaire, elle ne dépendait pas plus que cela de sa maman, et les gens se trompaient affreusement, c’était une petite fille, qui se sentait dépasser par les évènements rien de plus, Malie avait tendance à se reposer sur ses lauriers, mais Malie n’avait pas à être gronder ou puni, pour quelques choses qu’elle n’avait pas fait. Maintenant Malie a grandit.

En tout les cas, cette balle, si petite soit elle, elle a redonné le sourire aussi bien a Malie qu’à sa maman,  Malie l’a toujours garder, et Malie va la garder encore très longtemps.

Cette petite balle, Malie l’avait toujours appelait la bille balle. 

Et je le dis toujours, il ne faut jamais juger de rien, tant qu’on est pas sure des choses, quand on ne sait pas, on se tait, ou alors on demande les choses, parce que les vilains mots ça va vite, les jugements aussi. Il faut apprendre à bien voir les choses, et à comprendre aussi.

Et quand à la patience c’est une vertue, que l’on doit apprécier.

 

Laisser un commentaire




Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres